Choisir la langue

La Charte humanitaire et les standards minimums de l'intervention humanitaire


Abris et habitat

Les populations non déplacées qui ont été touchées par une catastrophe doivent recevoir une aide sur les lieux de leur habitat d'origine sous la forme d'abris familiaux temporaires ou transitoires, ou de moyens indispensables à la réparation ou à la construction d'abris appropriés. Les abris pour familles individuelles peuvent être temporaires ou permanents, en fonction de divers facteurs comme l'étendue de l'aide apportée, les droits d’utilisation du sol ou de propriété, la disponibilité de services essentiels et les possibilités existantes d'amélioration et d’agrandissement de l'abri. Les populations déplacées qui sont dans l'impossibilité de retourner sur les lieux de leur habitat d'origine préfèrent souvent rester avec d'autres membres de la famille ou avec des personnes avec lesquelles elles partagent des liens historiques, religieux ou autres, et il faut les aider à le faire. Quand ces établissements dispersés ne sont pas possibles, des zones d’établissement communautaires temporaires peuvent être proposées dans des camps aménagés ou des campements auto-organisés, qui s’ajouteront aux abris familiaux temporaires ou transitoires, ou dans des bâtiments publics suffisamment vastes utilisés comme centres communautaires.