Choisir la langue

La Charte humanitaire et les standards minimums de l'intervention humanitaire


Annexe 5

Mesures de l’importance, pour la santé publique, des carences en micronutriments

Lorsque des carences en micronutriments sont détectées cliniquement, elles doivent être traitées de toute urgence au cas par cas. Les cas individuels sont généralement indicatifs d’un problème de même nature dans la population tout entière. Il est donc important de mesurer et de classer les carences en micronutriments au niveau de la population pour planifier les interventions et en assurer le suivi.

Les analyses biochimiques ont l’avantage de donner une image objective du statut en micronutriments. Cependant, la collecte des échantillons biologiques à analyser représente souvent un défi sur les plans de la logistique, de la formation du personnel, de la chaîne du froid et parfois aussi en termes d’acceptabilité. Les mesures biologiques ne sont pas toujours aussi clairement utiles, c’est-à-dire sensibles et spécifiques, qu’on l’aurait souhaité. Il peut aussi y avoir des variations en fonction du moment de la journée où l’échantillon a été prélevé, ou de la période de l’année, comme c’est le cas pour la malnutrition aiguë. Un bon contrôle de qualité est essentiel, et il faut toujours y penser au moment de choisir le laboratoire qui effectuera les analyses.

Lors de l’évaluation du statut en micronutriments, il ne faut pas perdre de vue la possibilité d’une ingestion excessive ou insuffisante de ceux-ci. C’est une question à se poser en particulier lorsque de multiples produits hautement fortifiés ou suppléments sont utilisés pour fournir des micronutriments à une population touchée par une catastrophe.

Le tableau ci-dessous présente, avec différents indicateurs, une classification des carences en micronutriments importantes pour la santé publique.