Choisir la langue

La Charte humanitaire et les standards minimums de l'intervention humanitaire


Drainage

Les eaux de surface dans les habitats, ou à proximité, peuvent provenir des eaux usées des ménages ou des points d’eau, des fuites éventuelles dans les toilettes et les égouts, de l’eau de pluie ou des crues. Les principaux risques pour la santé associés à l’eau de surface sont la contamination des systèmes d’approvisionnement en eau et du cadre de vie, les dégâts occasionnés aux toilettes et aux habitations, la reproduction des vecteurs de maladies et la noyade. Les eaux pluviales et les eaux de crues peuvent aggraver la situation en matière de drainage dans un habitat et accroître encore le risque de contamination. Afin de réduire les risques potentiels pour la santé des populations touchées par une catastrophe, il faudra mettre en œuvre un bon plan d’évacuation des eaux, selon lequel le drainage des pluies d’orage sera prévu dans le cadre du plan d’aménagement du site, et l’évacuation des eaux usées se fera au moyen d’un petit système de drainage sur site. Cette section aborde les problèmes et les activités liés au drainage à petite échelle. Quant au drainage à grande échelle, il est en général déterminé par le choix et le développement du site (voir le standard 2 sur les abris et l'habitat, note d’orientation 5).