Choisir la langue

La Charte humanitaire et les standards minimums de l'intervention humanitaire


Gestion des déchets solides

La gestion des déchets solides est le processus de traitement et d'élimination des déchets solides, organiques et dangereux qui, si l'on n'y prend pas garde, peuvent constituer un risque pour la santé publique au sein de la population touchée par une catastrophe et avoir un impact négatif sur l'environnement. Le risque peut provenir de la prolifération des mouches et des rongeurs, qui pullulent sur les déchets solides (voir la section  sur la lutte antivectorielle) ; il peut aussi provenir de la pollution des eaux de surface et des sources d’eau souterraine contaminées par les lixiviats provenant du mélange d’ordures ménagères et de déchets hospitaliers ou industriels. Les déchets solides non ramassés et accumulés ainsi que les débris résultant de catastrophes naturelles peuvent aussi rendre l’environnement sale et déprimant, ce qui pourrait miner les efforts déployés pour améliorer d'autres aspects de l’hygiène de l’environnement. Les déchets solides bloquent souvent les canaux de drainage et entraînent un risque accru d'inondations, ce qui cause des problèmes d’hygiène publique associés à la présence d'eau stagnante et d'eaux de surface polluées. Les ramasseurs de déchets, qui s'assurent un petit revenu par la collecte de matériaux recyclables sur les décharges, s'exposent à des maladies infectieuses à cause de déchets hospitaliers mélangés à des ordures ménagères.