Choisir la langue

La Charte humanitaire et les standards minimums de l'intervention humanitaire


Standard 2 sur les articles non alimentaires : vêtements et matériel de couchage

La population touchée par une catastrophe dispose en suffisance de vêtements, de couvertures et de matériel de couchage pour que son confort personnel, le respect de sa dignité, sa santé et son bien-être soient assurés.
 

Actions clés (à lire conjointement avec les notes d'orientation)

Indicateurs clés (à lire conjointement avec les notes d'orientation)

Notes d'orientation

  1. Vêtements de rechange : toutes les personnes touchées par une catastrophe doivent pouvoir disposer de vêtements de rechange en quantité suffisante pour leur confort thermique, le respect de leur dignité, leur santé et leur bien-être. Cela signifie qu'il faut au moins deux jeux d’articles de base, en particulier de sous-vêtements, pour permettre le lavage.
     
  2. Caractère approprié : les vêtements (y compris, selon les besoins, les chaussures) doivent correspondre aux conditions climatiques et aux pratiques culturelles, et être fournis dans les bonnes tailles. En plus de vêtements appropriés, les nourrissons et les enfants jusqu'à 2 ans doivent avoir une couverture. Le matériel de couchage doit être conforme aux pratiques culturelles et disponible en suffisance, pour permettre des couchages séparés.
     
  3. Performance thermique : les propriétés isolantes des vêtements et du matériel de couchage doivent être prises en compte, de même que les effets d'un climat humide ou très humide sur la performance thermique de ces articles. On envisagera de combiner articles vestimentaires et de couchage pour assurer le niveau requis de confort thermique. Prévoir des nattes ou des matelas isolants pour lutter contre la déperdition de chaleur par le sol peut s'avérer plus efficace que de fournir des couvertures supplémentaires.
     
  4. Durabilité : les vêtements et le matériel de couchage doivent être suffisamment durables pour résister à une usure normale et à un usage prolongé.
     
  5. Besoins spécifiques : les personnes les plus exposées doivent pouvoir disposer de vêtements et de matériel de couchage supplémentaires. Il s'agit des personnes ayant des problèmes d'incontinence, des personnes souffrant de maladies chroniques, des femmes enceintes et des mères allaitantes, des personnes âgées et des personnes à mobilité réduite. Les nourrissons, les enfants, les personnes à mobilité réduite et les personnes âgées ont davantage tendance à perdre de la chaleur et ont par conséquent besoin de plus de vêtements, de couvertures, etc., pour conserver un niveau convenable de confort thermique. Compte tenu de leur manque de mobilité, les personnes âgées, les malades et les infirmes devront recevoir une attention particulière et disposer, par exemple, de matelas ou de lits surélevés.