Choisir la langue

La Charte humanitaire et les standards minimums de l'intervention humanitaire


Standard 3 sur la sécurité alimentaire – transferts de vivres : qualité et innocuité de la nourriture

La nourriture distribuée est propre à la consommation humaine et de qualité appropriée.


Actions clés (à lire conjointement avec les notes d’orientation)

Indicateurs clés (à lire conjointement avec les notes d’orientation)

Notes d’orientation

  1. Qualité de la nourriture : la nourriture doit être conforme aux normes alimentaires établies par les autorités du pays bénéficiaire ou aux normes du Codex alimentarius pour ce qui est de la qualité, du conditionnement, de l’étiquetage et de l'adéquation de l'article aux fins prévues. La nourriture doit toujours être propre à la consommation humaine et répondre à un besoin précis. Quand une denrée n’a pas les qualités requises pour l’usage prévu, elle ne répond pas aux besoins, même si elle est propre à la consommation humaine (par exemple, la qualité d’une farine peut ne pas convenir pour faire du pain dans les ménages, même si elle n’est pas impropre à la consommation). Pour tester la qualité, des échantillons doivent être prélevés, suivant un protocole préétabli, et analysés systématiquement par l’organisme d’achat pour s’assurer que la qualité est appropriée. Dans la mesure du possible, les denrées achetées, soit au niveau local, soit à l’importation, doivent être accompagnées d’un certificat phytosanitaire ou d’autres certificats d’inspection. Il faut aussi tester des échantillons aléatoires dans les stocks. La fumigation ne doit être menée qu’avec des produits appropriés en suivant des procédures strictes. Lorsqu’il s’agit de grandes quantités et qu’il y a des doutes ou qu’il pourrait y avoir des contestations sur la qualité, des inspecteurs de la qualité indépendants devront examiner l’arrivage. On trouvera les informations utiles concernant la qualité et les dates des livraisons de denrées alimentaires sur les bordereaux d’expédition des fournisseurs, les rapports des contrôles de qualité, les étiquettes des conditionnements et les rapports d’entrepôts. Les denrées non conformes doivent être soigneusement éliminées (voir le standard 4 sur la sécurité alimentaire – transferts de vivres, note d’orientation 10).
     
  2. Aliments génétiquement modifiés : les réglementations nationales en matière d’acquisition et d’utilisation de produits alimentaires génétiquement modifiés doivent être comprises et appliquées. Ces réglementations doivent être prises en compte lors de la planification de transferts de vivres susceptibles de passer par l’importation.
     
  3. Plaintes et mécanismes de réponse : les agences doivent mettre en place des mécanismes adéquats d’enregistrement des plaintes et des réponses concernant la qualité et l’innocuité des denrées alimentaires, au titre de leur redevabilité envers les bénéficiaires (voir le standard essentiel 1, note d’orientation 2).
     
  4. Conditionnement : dans la mesure du possible, le conditionnement doit permettre une distribution directe des aliments, sans qu’il faille les reconditionner ou les réemballer. Une taille appropriée des conditionnements contribuera au respect des normes concernant les rations. Les emballages ne doivent porter aucune mention à but politique ou religieux, ou susceptible de créer des dissensions. Les risques pour l’environnement peuvent être réduits au minimum si l’on choisit bien le matériel d’emballage et si l’on gère bien les emballages vides, comme les sacs et les boîtes de conserves. Les emballages prêts à l’emploi (par exemple en d’aluminium) peuvent nécessiter des mesures spécifiques pour leur élimination.
     
  5. Les zones d’entreposage doivent être sèches et hygiéniques, à l’abri des intempéries et d’éventuelles contaminations par des résidus chimiques ou autres. Elles doivent aussi être protégées contre les animaux nuisibles tels que les insectes ou les rongeurs (voir aussi le standard 4 sur la sécurité alimentaire – transferts de vivres, et le standard 1 sur la gestion des déchets solides).