Choisir la langue

La Charte humanitaire et les standards minimums de l'intervention humanitaire


Standard 4 sur les articles non alimentaires : fourneaux, combustible et éclairage

La population touchée par une catastrophe dispose de fourneaux sûrs et consommant peu, ainsi que d'un bon approvisionnement en combustible ou en énergie domestique, ou a accès à des cuisines communautaires. Chaque ménage dispose aussi des moyens appropriés pour assurer un éclairage artificiel durable qui garantisse la sécurité personnelle.
 

Actions clés (à lire conjointement avec les notes d'orientation)

Indicateurs clés (à lire conjointement avec les notes d'orientation)

Notes d’orientation

  1. Fourneaux : les caractéristiques techniques des fourneaux seront déterminées en fonction des pratiques locales. Il faut promouvoir les méthodes culinaires économes en énergie, notamment par l'utilisation de fourneaux consommant peu, la préparation du bois à brûler, une bonne gestion du feu, la préparation des aliments, le partage de la cuisine, etc. Dans les logements communautaires, des cuisines communes ou centralisées sont préférables à des fourneaux pour chaque ménage, car cela réduira le risque d'incendie et la pollution par la fumée à l'intérieur des logements (voir le standard 2 sur la sécurité alimentaire – transferts de vivres).
     
  2. Ventilation : dans les espaces fermés, les fourneaux doivent être équipés de tuyaux permettant d'évacuer en toute sécurité vers l'extérieur les gaz de combustion ou la fumée. L’utilisation d’ouvertures à l'épreuve des intempéries assurera une ventilation suffisante et réduira au minimum les risques de problèmes respiratoires.
     
  3. Protection incendie : le fourneau doit être bien séparé des autres éléments de l'abri. Les fourneaux intérieurs doivent être posés sur une base non inflammable, et le tuyau d’évacuation doit être pourvu d’une gaine non inflammable à l’endroit où il traverse la structure de l'abri pour déboucher vers l'extérieur. Les fourneaux doivent être situés à bonne distance des issues et être placés de manière à être accessibles en toute sécurité pendant l'utilisation.
     
  4. Sources durables d'approvisionnement en combustible : les sources de combustible doivent être bien gérées, surtout si les communautés d'accueil ou voisines y ont elles aussi recours. Les ressources doivent être réalimentées pour assurer la continuité de l'approvisionnement, par exemple en plantant des arbres producteurs de bois de chauffage pour diminuer, voire supprimer, le prélèvement de bois de chauffage dans les forêts existantes. Il faut encourager l'usage de sources de combustible non traditionnelles, comme les briquettes fabriquées à partir de sciure ou d'autres matières organiques, à condition qu'elles soient acceptables pour la population concernée.
     
  5. Collecte et stockage du combustible : on consultera la population affectée, en particulier les femmes et les filles, quant à la localisation et aux moyens de collecte du combustible pour la cuisine et le chauffage, afin de tenir compte des questions de sécurité personnelle. Il faut prendre en considération la charge que représente la collecte du combustible pour les personnes particulièrement vulnérables, comme les femmes qui sont à la tête d'un ménage, les personnes s'occupant de malades chroniques ou les personnes à mobilité réduite. On encouragera l'usage de combustibles moins exigeants en termes de main-d’oeuvre, y compris le recours à des fourneaux consommant peu et à des sources de combustible plus accessibles. Le combustible doit être entreposé à bonne distance du fourneau lui-même, et les combustibles liquides, comme le kérosène, doivent être gardés hors de portée des enfants et des nourrissons.
     
  6. Éclairage artificiel : les lanternes et les bougies sont un moyen d'éclairage familier et facile à se procurer, bien que le risque d'incendie lié à leur utilisation doive être évalué. Il faut fournir d'autres types d'éclairage artificiel pour assurer la sécurité des personnes dans le périmètre et autour des zones d'habitat lorsqu'un éclairage général n'est pas disponible. L'utilisation d'un mode d'éclairage artificiel économe en énergie doit être envisagé, par exemple de diodes électroluminescentes, de même que la fourniture de panneaux solaires qui généreront une énergie électrique localisée.